Bienvenue au Centre de certification CAVAIF  
 
ESPACE VAE

Pourquoi un Centre VAE en Afrique ?
En 2015, 58 millions d’enfants et 63 millions d’adolescents n’avaient pas accès à l’école primaire ou secondaire et ne savaient ainsi ni lire, ni écrire. 9 des 10 pays ayant le taux d’analphabétisme le plus élevé au monde se trouvent en Afrique et près des deux tiers des 781 millions d’analphabètes du monde sont des femmes.

Selon le bureau de l’UNESCO à Dakar, apprendre à lire et à écrire est un droit fondamental. Pourtant, 38% des adultes africains (environ 153 millions) sont analphabètes et les deux tiers d’entre eux sont des femmes.

Les pays qui comptent le plus d’illettrés en Afrique sont le Niger, le Tchad et le Burkina Faso, où le taux d’alphabétisme n’atteint pas les 30%. Selon l’OCDE, la seule région de l’Afrique subsaharienne (ASS) compte plus de 950 millions d’habitants, soit environ 13 % de la population mondiale. D’ici à 2050, cette part devrait passer à près de 22 %, soit 2.1 milliards de personnes.

La situation est donc préoccupante.

En effet, l’alphabétisation en premier chef et l’enseignement et la formation technique et professionnelle en second lieu, sont des étapes cruciales pour l’acquisition de compétences de base nécessaires pour faire face aux nombreux défis auxquels enfants, jeunes et adultes seront confrontés tout au long de leur vie.

Paradoxalement, malgré la présence prononcée de cette majorité analphabète greffée aux difficultés majeures qu’ont les Etats africains à rendre plus accessible l’enseignement supérieur d’une part et la formation technique et professionnelle d’autre part, les populations adultes disposent d’immenses savoirs, de savoirs- faire et de savoirs- faire- faire pour améliorer la croissance économique de leur pays.

Ainsi, la création d’un cadre de promotion de l’expertise africaine par la validation des acquis de l’expérience (VAE) est d’une importance capitale pour permettre aux nombreux publics adultes du continent africain, confrontés à des difficultés de certification de leurs connaissances, de mieux se promouvoir, se valoriser et participer de manière plus aisé au développement de leur continent.

Prérequis et conditions d’accès aux titres et certifications du CAVAIF
La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) permet à toute personne engagée dans la vie active de demander l’octroi du diplôme de son choix. Elle n’est pas une formation et ne comporte aucune épreuve de "pratique". Elle repose sur la constitution d’un dossier rédigé par le/la candidat(e) comportant un descriptif et une analyse de ses activités professionnelles.
Ainsi, les conditions de recevabilité de la demande sont les suivantes :

  • être titulaire d’une expérience professionnelle d’au moins 3 ans ;
  • dans le domaine d’activité correspondant au diplôme demandé.

Dossier de candidature
Il est composé de :

  • une demande de validation des acquis de l’expérience adressée à Monsieur le Directeur Exécutif du CAVAIF ;
  • une photo d’identité ;
  • un curriculum vitae détaillé indiquant les diverses expériences du candidat ou de la candidate en rapport avec la certification sollicitée ;
  • une photocopie simple de la Carte Nationale d’Identité ou du passeport ;
  • le certificat de service, les photocopies du dernier diplôme obtenu, des attestations de formation et ou de travail attestant de l’expérience du candidat ou de la candidate.
    NB : Toutes les pièces du dossier de candidature sont scannées et envoyées à l’adresse Email : cavaifsiege@gmail.com

Jury de validation des acquis de l’expérience
Il est dirigé par un Président désigné par le Président de la Commission des Experts. Le jury de validation est constitué de professionnels experts de la spécialité visée.
Trois catégories de décisions peuvent être prises par le jury de validation des acquis de l’expérience :

  • validation totale : le jury valide l’expérience et les acquis et avalise la délivrance du diplôme visé ;
  • validation partielle : le jury délivre au candidat une attestation d’ajournement et lui demande des compléments de formation ;
  • aucune validation n’est accordée : la décision du jury est justifiée et notifiée par le directeur exécutif de CAVAIF certifications au vu du procès-verbal de délibération.

Diplômes et certifications

  • DUT ;
  • Licence pro ;
  • Master pro.
    Ces diplômes sont délivrés en partenariat avec l’Institut Supérieur de Formation et de Valorisation de l’Expertise Africaine (ISFEA).

Autres certifications

  • CAP CAVAIF :
  • BEP CAVAIF ;
  • DTM (Diplôme de Technicien Moyen, équivalent du BAC pro au CAVAIF) ;
  • Certificat de Compétence Professionnelle.

Sessions de VAE au CAVAIF
Quatre sessions de VAE sont ouvertes aux candidat(e)s :

  • la session de mars ;
  • la session de juin ;
  • la session de septembre ;
  • la session de décembre.

Durée du parcours de VAE au CAVAIF
La durée du parcours de VAE au CAVAIF est de trois mois minimum à une année maximum.

Domaines de validation des acquis au CAVAIF
La VAE au CAVAIF concerne les métiers suivants :

  • Informatique ;
  • Secrétariat bureautique et de direction ;
  • Sciences et techniques de l’information et de la communication ;
  • Journalisme ;
  • Finance & Comptabilité ;
  • Marketing ;
  • Commerce ;
  • Gestion des projets ;
  • Gestion des ressources naturelles ;
  • Gestion des ressources humaines ;
  • Développement Local,
  • Actions Humanitaires ;
  • Délégué pharmaceutique ou médical ;
  • Banque et Assurances ;
  • Sécurisation Foncière ;
  • Management des Organisations de la Société Civile ;
  • Droit et Relations Internationales ;
  • Environnement ;
  • Élevage et Agriculture.

Les acquis de l’expérience sont aussi validés dans les domaines suivants :

  • Hôtellerie & Restauration ;
  • Hôtesse d’accueil ;
  • Froid et Climatisation ;
  • Artisanat ;
  • Mécanique Générale ;
  • Construction Métallique ;
  • Télécommunication ;
  • Énergie & Mines ;
  • Eau & Assainissement ;
  • Génie Civil ;
  • Entreprenariat ;
  • Électromécanique ;
  • Coupe- Couture ;
  • Coiffure, Stylisme- Modélisme ;
  • Menuiserie bois ;
  • Plomberie ;
  • Mannequinat ;
  • Casting &Coaching.

Étapes de la démarche de VAE au CAVAIF
Cinq étapes sont à franchir dans le cadre de la démarche de VAE pour le/la candidat(e) :

  • information/ conseil sur le choix de la certification ;
  • demande de VAE ;
  • élaboration du dossier de preuve ;
  • entretien avec le jury et/ou évaluation en travaux pratiques ;
  • délivrance de la certification.

Acteurs de la VAE au CAVAIF
Trois catégories d’acteurs interviennent auprès du candidat pour la VAE. Il s’agit :

  • des acteurs chargés de l’information et de la communication ;
  • des acteurs chargés de la recevabilité du dossier de VAE et de l’accompagnement du candidat dans la constitution du dossier de preuves ;
  • des acteurs chargés de la validation.

Conditions de paiement
Les frais VAE sont fonction du niveau du diplôme et de domaine de validation. Néanmoins, ce sont des coûts sociaux qui tiennent compte du niveau de vie très bas du public- cible.
Ainsi, le paiement des 75% des frais VAE sont nécessaires pour entamer la procédure et les 25% avant la délivrance du diplôme.

Moyens de paiement
Le paiement des frais VAE se fait par :

  • Virement bancaire compte ECOBANK N° 141737649601 ;
  • Transferts d’argent (Western union, Money gram, wari, Mobicash, orange money etc.)

NB :

  • les frais d’envoi du diplôme sont à la charge du/de la candidat(e) ;
  • aucun frais versé au CAVAIF dans le cadre de la VAE n’est remboursable.
  ESPACE PUB
  FORMATIONS EN COURS
  SESSIONS VAE
Sessions de VAE au CAVAIF

Quatre sessions de VAE sont ouvertes aux candidat(e)s :

  • la session de mars ;
  • la session de juin ;
  • la session de septembre ;
  • la session de décembre.
  NOS PARTENAIRES
  © Centre Africain pour la Validation des Acquis, lnnovation et la Formation | Conception KEMAFA CONCEPT